Ma daiiiiii

Pour la deuxième année consécutive, je me prends une semaine de vacances en solo. Au programme: soleil, spa (très important), bonne bouffe, et moi !

Après La Garriga (à côté de Barcelone) en 2016, je m’envole direction l’Italie en 2017, et plus exactement à Abano, un village thermal dans la province de Padoue, près de Venise.

Hôtel: Abano Ritz Terme

Les dates bookées, valise bouclée, mocassins printaniers chaussés, c’est partiiiiii !

Me voilà arrivée dans le hall de ce magnifique hôtel. Je suis propulsée dans un autre siècle, au beau milieu d’un roman d’Agatha Christie. Le mobilier d’époque, les vraies clés pour ouvrir les chambres, les grands tapis, les larges fauteuils en feutrine, … Tout est beau !

Je m’installe dans ma chambre. Le décoration est très simple, pour ne pas dire inexistante, mais ça fera amplement l’affaire.

Vite, direction le spa !

L’hôtel comprend 2 piscines d’eau thermale: une intérieure et une extérieure. Je ne vais pas m’attarder longuement sur la piscine intérieure, tout simplement parce que je ne suis même pas entrée dedans. Elle ne me faisait pas vraiment envie, ressemblant à un bassin semi-olympique plus ou moins entretenu et pas décoré façon « wellness ».

Je me dirige donc directement vers le bassin extérieur. Et quelle belle surprise ! On se croirait dans une piscine romaine, avec des statues, des poutres… somptueux ! L’eau thermale est délicieusement chaude, le bassin comporte plusieurs espaces avec buses, jacuzzi, jets d’eau. Il y en a pour tous les goûts ! Des « frites » sont proposées afin de s’aider à la nage, et tout simplement être en immersion totale. Le rêve !

Après quelques heures à barboter dans les bulles, il est temps d’aller manger. Je découvre une grande salle lumineuse, joliment décorée, avec beaucoup de tables. Les gens qui me connaissent bien, savent que j’accorde une attention particulière quand on a une table désignée et réservée au restaurant de l’hôtel pour tout le séjour. Je n’ai donc pas été déçue de découvrir le numéro de ma chambre sur ma table réservée 🙂

Avec la demi-pension, l’hôtel propose une carte composée de plusieurs mets: 1 entrée,  choix de pâtes/riz/soupes, 5 choix de plats de viande/poisson/végétariens et 3 choix de desserts. Il y a aussi une proposition de menu light.

Les plats sont bons, mais petit bémol: on notera l’absence de fantaisie, créativité et originalité dans les présentations et les saveurs ! L’hôtel étant pris d’assaut par des personnes d’un certain âge pour profiter des soins thérapeutiques, j’en conclus donc que la cible n’est pas idéale pour proposer des émulsions de homard et autres chips de truffe…

Mentions spéciales aux spaghettis au pesto façon maison et au sorbet citron: mamma mia della dolce vita !

Lors de la réservation, j’ai prix dans mon pack 2 soins: un massage relaxant et un soin à la boue thermale.

Le massage était très agréable. L’hôtel est spécialisé dans les soins thérapeutiques et cela se ressent dans les mains expertes du personnel. Passons à présent au soin de la boue thermale.

Si tu es actuellement en train de manger, repose doucement cet aliment de ta bouche, estomac sensible s’abstenir.

Bon. La boue. C’était la première fois que je faisais un soin à la boue. Dans mon modeste (naïf ?) esprit du commun des mortels, j’imaginais la boue rose pailletée, ou presque. Disons que j’avais oublié à quel point la boue pouvait vraiment être disgusting.

Je m’allonge sur la table de massage, entourée de boue. L’odeur est très présente également ahahah 😉 La thérapeute m’étale la boue sur tout le corps, et m’enveloppe dans un drap. Je commence à transpirer et la boue thermal entame ses bienfaits thérapeutiques.

Je me laisse totalement allée et finis presque par m’endormir tellement je suis bien ! La thérapeute revient, je passe sous la douche pour enlever les restes de boue, et je me glisse dans un bain d’eau thermal avec plein de bulles… Aaaaaah la plénitude ! Je suis repartie très loin, sur la planète détente, Houston ça ne répond plus.

Je file dans ma chambre pour une bonne nuit de sommeil. Le literie est top, le chambre confortable. J’ai tout de même remarqué un léger problème d’insonorisation, mais cela n’a de loin pas gâché mon séjour.

Le lendemain, direction la salle de sport. Et oui, même en vacances, squat everyday ! Le salle comporte plusieurs machines de renforcement musculaire et de cardio, des tapis de sol, des ballons suisses, des poids. Je vous passe les détails de ma séance, mais si le coeur vous en dit, je vous écris volontiers un article sur le composition chimique des gouttes de transpiration.

Youhouuu c’est l’heure du petit-déjeuner. Ce dernier propose un large choix de viennoiserie, sucrés, salés, fruits et menus diététiques. Un régal !

Je retourne ensuite à la piscine extérieure, pour me prélasser dans les bulles, profiter de la délicate eau thermale d’Abano, et laisser évader mon esprit loin, loin très loin…

En résumé, séjour très agréable, mais sans chichi. J’étais de loin la plus jeune de tout l’établissement. A réserver donc lors d’un weekend prolongé pour passer du temps avec sa mamie préférée par exemple. Ca lui fera le plus grand bien. Et à vous aussi !

Hôtel Abano Ritz Terme
Via Monteortone, 19, 35031 Abano Terme PD, Italy

Photos © DR

Résumé

Un cadre extérieur façon romaine magnifique et la décoration de l'hôtel qui nous plonge directement dans un autre siècle ! L'amabilité du personnel promet un séjour très réussi. Toutefois, à noter le manque d'entretien de certaines installations wellness et peu d'originalité dans les plats proposés.

— Roxane Nadal
0 commentaires
12 likes
Article précédent: Pèlerinage du bien-êtreArticle suivant: Surprise avec Travelise

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*